De quoi est composé une cigarette électronique ?

Les cigarettes électroniques, contrairement à ce que certaines personnes pourraient penser lorsqu’elles sont vues pour la première fois et de manière superficielle, ne sont pas une pièce unique et indivisible, mais des assemblages de différents composants, chacun ayant une fonction spécifique.

Le filtre et ses fonctions

Le seul composant en contact direct avec la vape et le reste de la cigarette électronique est le filtre, qui remplit plusieurs fonctions. Dans la plupart des modèles de cigarettes électroniques en vente, la cartouche est de forme cylindrique et est ouverte aux deux extrémités : l’une sert à inhaler, l’autre, reliée à l’atomiseur, sert à faire passer le liquide vers la résistance et la vapeur vers le haut, vers la vape. Le filtre peut être utilisé plusieurs fois en remplaçant la cartouche qu’il contient par une cartouche de rechange ou en versant manuellement du liquide dans le filtre. Il est, également, possible d’utiliser un réservoir qui sert de filtre et qui peut être rempli plusieurs fois. Les drippers, quant à eux, sont le nom donné aux atomiseurs RDA, ou sans filtre. Ils se fixent à l’atomiseur et permettent de verser le liquide directement sur les serpentins chauffants de l’e-cig. Cette méthode est très populaire auprès de certains fumeurs, car elle crée une fumée plus épaisse, avec un meilleur effet visuel et un goût plus fort. Si vous voulez plus d’informations pour vapoter, rendez-vous sur ce site.

Le drip tip : plusieurs formes 

Le drip tip est un petit embout où repose la bouche, et il existe plusieurs formes différentes. Les drip tips disponibles sur le marché diffèrent les uns des autres par leur couleur, leur forme, leur taille et leur matériau. Chaque fumeur a des besoins particuliers et les fabricants d’embouts anti-gouttes ont compris très tôt qu’ils devaient proposer une large gamme de produits en fonction de différentes caractéristiques :

Forme : il existe des embouts plats ou ronds.

Matériaux : le choix des matériaux pour les cigarettes électroniques est très large : aluminium ; l’acier ; pyrex ; delrin ; carbone ; celluloïd ; la céramique ; bois ; pierre ; de la porcelaine ; verre.

Couleurs : vous pouvez choisir votre drip tip selon des couleurs unies, décorées ou nuancées.

Les matériaux sont particulièrement importants. Certains ont tendance à chauffer plus facilement pendant le vapotage, comme ceux en métal. Ceux en plastique, en revanche, ne posent pas de problème du point de vue du chauffage, mais peuvent affecter les performances aromatiques des liquides utilisés. Une solution intéressante pourrait être de choisir un drip tip en delrin, une résine acétal homopolymère qui apporte à l’ensemble les qualités des métaux et des matières plastiques, donc pas d’altération de l’arôme et maintien d’une température externe normale, le tout offrant, également, une grande résistance et rigidité. Enfin, il convient, également, de prêter attention au trou de tirage, qui, plus il est petit, plus il risque de provoquer des problèmes de condensation, et à la taille globale : un drip tip court garantit une vapeur plus chaude lors du vapotage.

Atomiseur ou vaporisateur

L’atomiseur est considéré par de nombreux fumeurs comme la partie la plus importante de la cigarette électronique, car il permet au liquide introduit, via une résistance interne, d’être vaporisé et transformé en fumée. Le e liquide contenu dans la cartouche ou le réservoir entre en contact avec la résistance de l’atomiseur et est propulsé, sous forme de fumée plus ou moins dense et plus ou moins chaude, directement dans la bouche du fumeur via le drip tip ou le filtre. Chaque atomiseur ne convient qu’à certaines batteries, bien qu’il existe de très bons adaptateurs. C’est pourquoi ce composant est identifié par une abréviation, afin que le choix de la batterie correspondante puisse se faire plus rapidement et sans erreur.

Pourquoi passer à la cigarette électronique ?
Conseils et astuces pour arrêter de fumer